Combien connaissez-vous de kimchi ? Voici un article qui vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le kimchi

Le kimchi (en coréen : 김치) est sans aucun doute le met le plus symbolique de la Corée. Dès le 16ème siècle, les Coréens avaient pour habitude de faire du kimchi chaque été afin d’en conserver pour l’hiver. La préparation du kimchi est relativement longue : nous mélangeons d’abord les légumes (chou chinois, radis ou moutarde brune) dans une saumure (eau salée) avec des ingrédients comme la pâte de piment, la sauce aux anchois et la poudre de piment. Elles seront ensuite enfermées dans de grandes jarres pendant environ une bonne semaine avant d’être servies en accompagnement avec d’autres plats. 

En France, la consommation de kimchi est devenue une tendance de plus en plus populaire. Non seulement les jeunes Français découvrent le kimchi en explorant la cuisine exotique, mais les personnes de tout âge en mangent également pour maintenir une bonne santé. En effet, d’après de nombreux nutritionnistes français et internationaux, la consommation constante de kimchi sert à renforcer notre système immunitaire et même améliorer nos lignes de défense contre le covid-19 !

Il existe en Corée plus de 200 types de kimchi en fonction de régions, saisons et ingrédients utilisés. Voici les types de kimchi les plus populaires aussi bien en France qu’en Corée : 

Le classique — Mat Kimchi (kimchi au chou chinois)

L’accompagnement coréen par excellence ! Vous le trouverez incontournable sur toutes les tables coréennes. Composé de choux chinois coupés et marinés au piment, le Mat Kimchi donne un goût bien frais et savoureux sans être trop piquant. 

Le croquant — Kaktuki Kimchi (kimchi au radis)

Le Kaktugi est fait à base de radis coupés en dés avec les ingrédients classiques comme la sauce aux anchois, la sauce fermentée aux crevettes et le gingembre. Par rapport au Mat Kimchi, le Kaktuki est plus fermenté, plus croquant et apporte ainsi plus d’appétit. Il est aussi conseillé d’accompagner les soupes coréennes comme la soupe au travers de porc.

Le kimchi de l’été — Yulmu Kimchi (kimchi aux feuilles de radis verts)

Le Yulmu est un jeune radis vert aux feuilles tendres et longues, avec une racine fine et petite. En été, si le kimchi le plus apprécié par les Coréens est le Yulmu Kimchi, c’est parce que contrairement aux autres kimchis, le Yulmu Kimchi est fait à base de feuilles vertes, ce qui fait de lui une nourriture idéale lorsque la température remonte.

Le non-piquant — Baek Kimchi

Le Baek Kimchi (“kimchi blanc”) fait référence au kimchi sans ingrédients piquants (pâte de piment, poudre de piment, etc.). Il est, comme le Mat Kimchi, fait à base de choux chinois marinés. En Corée, le Baek Kimchi jouit d’une préférence spéciale parmi les enfants et ceux qui n’aiment pas le piment. 

Le corsé — Kat Kimchi (kimchi à la moutarde chinoise)

Le Kat Kimchi est produit à base de feuilles de moutarde brune, légume souvent utilisé dans différentes cuisines asiatiques. Une des plus grandes spécificités du Kat Kimchi est le goût corsé apporté par la moutarde brune, ce qui fait de lui un accompagnement idéal avec du riz, du millet ou de la semoule.

Par ailleurs, le kimchi n’est pas qu’un accompagnement sur les tables de dîner coréennes. Il peut également être cuisiné de diverses façons. Nous trouvons en effet une variété de plats coréens avec le kimchi qui ne manquent pas d’accrocher le palais des Français tels que le pancake de kimchi (Kimchi Jeon), la soupe de kimchi, le sauté de nouilles ou de riz au kimchi ou le kimchi ramen.  

Leave a Reply